JOUR 2 – LA VALISE POLONAISE 1 : Chim, Sontag…

Chim, Toscanini au piano (in David Seymour (Chim), Tom Beck, Phaidon)

C’était à Arles l’été dernier. Nous étions tous pressés de découvrir le contenu de la Valise mexicaine qui contenait des clichés de Robert Capa, Gerda Taro et David Seymour (Chim). Armés d’une loupe nous avons tenté de voir, inspecteurs novices, les photos affichées on a pu aussi apprécié certains tirages. Bref, c’était une redécouverte de la Guerre civile espagnole (1936-1939 pour mémoire), de ses drames (bataille de l’Ebre), des acteurs charimatiques (Dolores Ibarruri « la pasionaria »), des anonymes (civils), le tout du côté républicain évidemment.

La valise mexicaine, livre publié chez Actes Sud

Le côté émouvant (et le plus médiatisé) était sans conteste dû aux photos de Gerda Taro, morte « au combat », appareil photo au poing. Allez voir ce lien pour en savoir plus http://next.liberation.fr/culture/01012376995-gerda-taro-passe-au-revelateur et cet autre lien http://www.blogculturel.com/article-2687602.html qui évoque le livre que François Maspero avait consacré à la photographe en 2006 (L’ombre d’une photographe, Gerda Taro).

Mais autant le couple Capa/Taro a beaucoup intéressé autant Chim était un peu traité rapidement. Pourtant il s’agit d’un photographe tout aussi passionnant, cofondateur de l’agence Magnum (avec Capa, Cartier-Bresson et Rodger), mort au combat, comme Taro, lui en 1956 alors qu’il couvrait la crise de Suez. Chim a un parcours typique du début du XXe siècle. D’origine polonaise, il a connu une vie itinérante, s’est fixé à Paris et a sillonné inlassablement le monde. Il a donné des photos saisissantes, des reportages de guerre, des portraits d’anonymes et de célébrités.

Il fait parti de la première étape de notre valise polonaise, celle qui a été inauguré discrètement hier avec la photo du roman de Susan Sontag. En Amérique évoque la vie d’une actrice polonaise célèbre au XIXe siècle à l’heure ou la Pologne n’était pas encore l’Etat que nous connaissons aujourd’hui et qui était alors écartelé entre les trois grandes puissante : La Prusse, La Russie et L’Autriche-Hongrie. L’avenir de la Pologne en tant qu’Etat paraissait hypothétique, loin de « l’union » célébrée par Döblin (l’auteur de Berlin Alexanderplatz) lors de son Voyage en Pologne (Flammarion) dans les années 1920. Dans le roman, l’actrice, Maryna, et un groupe d’amis décident de tout abandonner et tenter une nouvelle aventure aux Etats-Unis. On y reviendra. D’autant plus que Sontag avait également des origines polonaises.

Chim tient une place importante dans le roman que je publie le 15 février prochain (Mazurka, Mercure de France) notamment à travers une photo de Toscanini au piano (1954).

Depuis un an, tout converge vers un faisceau d’influences diverses grâce à une escale varsovienne de février 2011 qui a permis ce roman et qui favorise le rapprochement d’éléments pluridisciplinaires. La notion de « Valise » tient aussi toute sa place et tiendra aussi toutes ses promesses je l’espère. Valise, boîte aux trésors, tombe du souvenir, mémoire compilée, résurgence, abandon, voyage, itinérance : le symbolisme est infini et devient d’autant plus évocateur lorsqu’il prend, comme pour la Valise mexicaine, une dimension physique, palpable, matérialisé. La route est longue mais comme dit le poète « il n’y a pas de chemin ».

Publicités

A propos godsaveculture

Dernier ouvrage paru Briques à branques, Editions Cours Toujours. (Autres titres parus : Los Angeles 32, Michalon, 2008 / Les voyages égoïstes d'Antoine Ordana, Barley, 2010 / Mazurka, Mercure de France, 2012) filipemoreau@orange.fr
Cet article, publié dans Et toi tu lis quoi ?, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s